]]>
911ordi.com
reparemonordi.ca
votresite.ca
votreimprimerie.ca
tshirterie.ca
jokeotron.com
Entrée des membres »
Courriel: Mot de passe: Perdu?
Oublié?
Écrivez-moi
Aide
10 commandements pour ne pas se faire avoir en achetant en ligne  
10 commandements pour ne pas se faire avoir en achetant en ligne

Quand vient le temps d’entrer votre numéro de carte de crédit sur Internet, vous avez des sueurs froides, vous hésitez ou vous ne le faites carrément pas?

Pourtant, ce mode d’achat est super sécuritaire… à condition de bien connaître les 10 conseils pour ne pas se faire avoir en ligne.

Beaucoup de gens se posent des questions sur le commerce en ligne… voici 10 réponses que je vous présente sous forme de 10 commandements de François pour magasiner sur le Web de façon sécuritaire et intelligente!

L'ultime conseil

Avant les 10 commandements... LE conseil ultime! Ne faites jamais de transaction via un ordinateur qui pourrait être infecté d'un virus, ou un ordinateur public.

Vous pourriez avoir attrapé un mouchard, un capteur de touche ou autre merde qui retransmet à vous-ne-savez-qui ce que vous tapez sur votre clavier.

Une bonne suite de protection et d'antivirus est la seule clé pour vous protéger.

Pensez-y deux fois aussi avant de faire une transaction dans un ordinateur de café Internet ou public. Vous ne savez pas s'il est bien entretenu ou pire, si quelqu'un y a introduit un logiciel d'enregistrement de ce que vous écrivez.

Lire la chronique sur nos choix de protection antivirus

#10: HTTPS

Pour faire une transaction sur le Web, il faut la faire sur un site offrant une connexion sécurisée (en https et non en http). Le «S» est hyper important, c'est un signal de sécurité.

Assurez vous d'avoir un navigateur sécurisé à chiffrement 128 bits. Pour parler en français, visitez les sites de votre navigateur (Explorer, Mozilla, Chrome) pour valider qu'il soit de version récente, si ce n'est pas le cas... allez-y d'une mise à jour, c'est gratuit.

Il est normal qu'en entrant sur un site sécurisé que l'adresse soit HTTP. Ce n'est qu'après avoir entré votre mot de passe ou dans l'écran où vous devez entrer vos informations personnelles (carte de crédit, etc.) que l'adresse doit afficher le fameux HTTPS.

#9: Retours et reboursements

Attardez-vous à la politique de retour et de remboursement du site. Si l'article est défectueux ou brisé à son arrivée, pourrez-vous l'échanger? Comment vous faire rembourser un achat? Devez-vous réexpédier le colis à vos frais?

Parfois, il faut obligatoirement se rendre en magasin pour remettre la marchandise au commerçant sans frais et recevoir un remboursement.

C'est toujours bon de savoir ces «détails» à l'avance!

#8: Lisez!

Sortez vos lunettes et lisez les petits caractères!

Vous ne les lisez jamais, sur un contrat régulier... et encore moins sur le Web. Vous cherchez le bouton «next» et ne lisez pas une seule ligne du texte légal de la transaction.

N'allez pas penser que vous pourrez pleurer devant le juge en disant «je ne le savais pas», car ce sera de votre faute!

Lisez les conditions d'échange et de remboursement avant d'acheter. Vous vous éviterez des mauvaises surprises s'il y a un pépin avec votre article.

#7: Vive le papier!

Imprimez vos transactions ou créez un fichier de chaque transaction. Vous aurez le numéro de l'achat, l'heure et la date. Cela pourrait vous aider dans le cas d'une confrontation avec une compagnie, même non frauduleuse, car on pourra remonter dans le système pour la retrouver.

Et devant un juge, le papier a encore beaucoup plus de valeur qu'un «je vous le jure votre honneur».

#6: Les frais de livraison

Lisez bien pour savoir combien on vous facturera pour la livraison et gardez en tête que si c'est aux États-Unis, c'est en dollars américains et si ce n'est pas loin de chez vous, vous pourriez passer chercher votre colis pour éviter les frais.

Les bons sites vous offrent différents forfaits (rapide = plus cher et délai plus long = moins cher). Que ce soit acheté ici ou ailleurs dans une autre ville, province ou pays, il faut bien lire sur les frais de livraison.

Les quelques dollars de rabais sur le site Web pourraient bien s'envoler en frais de livraison. Conseil: LISEZ!

#5: La douane

C'est bien beau payer moins cher un produit acheté ailleurs, mais en plus de bien devoir valider le taux de change de notre monnaie, il faut regarder du coté des frais de douane.

Pour un produit acheté chez l'oncle Sam, si le produit est manufacturé aux États-Unis, vous ne paierez que la TPS et la TVQ. Pour le autres pays, il faut se renseigner sur le taux de douane en communiquant avec le 1-800-959-2036. Cela semble tellement complexe que je leur ai demandé si on avait une grille de coûts sur le Web et on m'a répondu que non... c'est trop compliqué, c'est cas par cas, par produit et par pays!

Donc, avant d'acheter, renseignez-vous!

#4: Encore la douane...

Douane peut égaler frais de dédouanement. En plus de jeter un coup d'œil sur les frais de douane et les frais de livraison, il faut savoir comment le dédouanement d'un bien fonctionne.

Plusieurs grandes entreprises de livraison offrent gratuitement la paperasse pour faire passer votre bien à la frontière canadienne. Attention... cela va en fonction du type de livraison (forfait de base ou forfait de luxe!). Dans un cas c'est gratuit et dans l'autre... payer pour avoir voulu économiser!

Ces frais peuvent représenter quelques dizaines de dollars... selon la valeur du bien importé.

#3: Achetez local!

En plus d'économiser en frais de douane et de livraison (c'est moins loin donc moins cher), vous pourrez débarquer chez le commerçant si jamais un problème arrivait.

Pas évident d'aller chialer dans le bureau de la compagnie qui vous a berné au Texas, mais beaucoup plus facile de chialer dans le bureau à quelques kilomètres de chez vous!

#2: Lisez encore

Lisez les politiques de confidentialité du site sur lequel vous donnez des infos personnelles lors d'une transaction.

Plusieurs sites vont vendre vos infos, les partager avec des partenaires et vous recevrez alors des tonnes de courriels non désirés. Remarquez que le meilleur moyen de prévenir est de regarder sur le site s'il est reconnu par les grandes agences de sécurité Web. Ces sites doivent garantir le respect des infos personnelles de leurs clients.

#1: Votre carte de crédit

Demander à votre compagnie une carte de crédit avec une toute petite limite que vous utiliserez seulement pour vos achats en ligne.

En cas de fraude, elle sera réduite et cela simplifiera tout avec votre compagnie de carte.

Remarquez que les règlements sont du côté du consommateur et à moins d'avoir fait preuve de grande négligence, vous ne devriez pas sortir trop perdant en cas de mésaventure.

La meilleure chose à faire est de demander à votre institution financière quelle est leur politique sur les achats Internet et de magasiner une autre carte si cela ne vous convient pas.

Aussi, certains sites vont proposer d'enregistrer votre numéro de carte de crédit pour vous faire économiser du temps lors de votre prochain achat. Il est préférable de ne pas utiliser cette fonction: si votre profil ou le site est victime de piratage, vos informations bancaires ne seront pas touchées.

tshirterie

Idées cadeaux tshirterie.ca



Auteur : - © 1998 - 2014 – Synonyme média Tous droits réservés | Hébergement Web par les solutions flexibles de iScream.net
qui vous propose aussi sa solution de site Web sans programmationRéférencement Web - Google+ - Branchons les PME