911ordi.com
reparemonordi.ca
votresite.ca
votreimprimerie.ca
tshirterie.ca
jokeotron.com
Entrée des membres »
Courriel: Mot de passe: Perdu?
Oublié?
Écrivez-moi
Aide
2011-12-02
Diffamation ou harcèlement sur Facebook? Quoi faire?  
Diffamation ou harcèlement sur Facebook? Quoi faire?

La diffamation existe sur le Web. Comment doit-on réagir?

Facebook est un lieu propice aux propos diffamatoires.

Le wall, la messagerie instantanée, les boites courriels, sont des espaces qui permettent ce genre d'excès.

Qu'est-ce qu'on fait quand c'est à nous que ça arrive?

Nous avons questionné le géant.

Voici quelques-unes des réponses obtenues concernant les recommandations de sécurités et quoi faire en cas de diffamation.

Les propos rapportés sont ceux de Facebook.

Faites attention lorsque vous acceptez des invitations

Lorsque vous acceptez une invitation, vérifiez bien qu'il s'agit d'une personne que vous connaissez dans la vie réelle.

N'oubliez pas que vous pouvez signaler tout message ou profil qui vous semble suspect.

Facebook demande d'utiliser ses vrais prénoms et noms lors de la création d'un compte et nous désactivons les faux profils qui nous sont signalés.

Par ailleurs, seules les personnes qui sont déjà vos amis sur Facebook peuvent publier quelque chose sur votre mur ou vous contacter à l'aide de la fonction de discussion instantanée.

Utilisez la fonction «Bloquer» pour mettre un terme aux comportements abusifs

Si vous bloquez quelqu'un, vous l'empêchez de consulter votre profil.

Lorsque vous bloquez quelqu'un, tous les liens que vous avez avec cette personne sont rompus sur Facebook et elle ne peut plus vous contacter au travers du site. Si vous recevez des communications de nature offensive ou inappropriée, vous pouvez bloquer la personne qui vous les a envoyées.

Cliquez sur «Modifier vos listes» sous «Listes de personnes applications bloquées» au bas de la page des paramètres de confidentialité, puis ajoutez son nom dans la zone «Bloquer des utilisateurs».

Signalez les comportements abusifs à Facebook

La façon la plus efficace de signaler un abus est de le faire à l'endroit même où il a lieu sur Facebook.

Par exemple, si vous recevez un message abusif dans votre boîte de réception, vous pouvez signaler ce message en cliquant sur le lien «Signaler ce message» en regard du nom de l'expéditeur alors même que vous lisez le message.

Le fait de signaler un message comme étant de nature harcelante ajoute automatiquement l'expéditeur à la liste des personnes bloquées.

Vous pouvez également utiliser le lien «Signaler ou bloquer cette personne» qui apparaît en bas du profil de l'utilisateur en question.

Si vous apprenez qu'une personne n'a pas mis fin à son comportement abusif à votre encontre même après l'avoir bloquée, vous pouvez demander à un ami de signaler cette personne en votre nom.

Les rapports sont confidentiels et l'utilisateur n'a aucun moyen de savoir qui l'a signalé.

Facebook examine ces rapports et détermine si le contenu incriminé doit ou non rester sur le site. Notez que notre équipe traite en priorité les rapports relatifs à des messages de harcèlement sur le site.

Appliquez des paramètres de confidentialité plus stricts

Personnalisez vos paramètres de confidentialité de façon à ce que certaines personnes ne puissent pas avoir accès à toutes les informations qui vous concernent, telles que votre mur, vos photos ou votre profil.

Vous pouvez également faire en sorte que votre profil n'apparaisse pas dans les recherches publiques.

Répondez aux comportements abusifs, de la bonne façon

Les personnes coupables de harcèlement recherchent généralement une réaction. Lorsqu'elles n'en obtiennent pas, elles abandonnent souvent progressivement.

Plutôt que de répondre à un message de votre boîte de réception, un message publié sur votre mur ou via la fonction de discussion instantanée, vous pouvez donc supprimer tous les messages abusifs, puis utiliser les fonctions «Bloquer ou Signaler» sans envenimer la situation.

Si certaines personnes publient des messages que vous n'appréciez pas sur votre mur ou vous envoient de tels messages via une discussion instantanée, il pourrait être judicieux de retirer les expéditeurs de votre liste d'amis.

Vous pouvez également contacter les autorités compétentes si le contenu le justifie.

De l'aide pour les moments difficiles

Dans les moments difficiles, n'hésitez pas à faire appel aux services gratuits et confidentiels des organismes d'aide.

Pour parler avec un intervenant:

  • Tel-Jeunes: 1-888-263-2266
  • Jeunesse J'écoute: 1-800-668-6868
  • Centre de prévention du suicide: 1-888-277-3553

Site Web de Tel-Jeunes
Site Web de Jeunesse J'écoute
Site Web des Centres de prévention du suicide

Facebook mis à l'épreuve

Voilà donc les réponses de Facebook au sujet des propos diffamatoires et du harcèlement.

Mais dans la réalité, est-ce que ces réponses vous satisfont? Qu'est-ce que vous en pensez? On aimerait en savoir plus.

Écrivez-nous

En terminant, nous vous redirigeons vers la chronique écrite sur la cybercriminalité.

L'intimidation, le harcèlement et la diffamation sont des situations qui doivent être dénoncées aux policiers.

Chronique sur la cybercrimninalité







Auteur : - © 1998 - 2014 – Synonyme média Tous droits réservés | Hébergement Web par les solutions flexibles de iScream.net
qui vous propose aussi sa solution de site Web sans programmationRéférencement Web - Google+ - Branchons les PME