Éviter les factures de cellulaires salées lors des voyages à l'étranger

Petit dossier à lire avant de partir en voyage en Europe ou aux États-Unis avec votre téléphone intelligent.

Notez que si votre entente cellulaire a été prise après le 2 décembre 2013, les règles du Code des services sans fil s'appliquent alors à vous et vous bénéficiez d'une certaine protection contre les frais d'itinérance excessifs.

Sinon, lisez bien cette chronique pour vous éviter des frais faramineux...

Plusieurs options s'offrent à vous si vous désirez utiliser votre cellulaire et il y a moyen de profiter de toutes les fonctions de votre appareil pour un prix qui n'est pas excessif.

Vous pouvez choisir de ne pas utiliser Internet mobile ni les appels et textos, mais il faudra modifier certains réglages sur votre appareil pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

On fait le tour des possibilités en fonction de l'utilisation qu'on compte faire: désactiver toutes les fonctions, prendre une entente temporaire avec un fournisseur québécois pour les appels et sms sans ou avec Web mobile, faire déverrouiller l'appareil et acheter une carte SIM à l'étranger pour profiter des tarifs à la carte.

Plus d'infos sur les lois pour les ententes prises avant le 2 décembre 2013

Désactiver toutes les fonctions

Avant le décollage, les utilisateurs de téléphones intelligents doivent mettre leur cellulaire en «Mode avion» pour éviter de causer des interférences avec les contrôles de l'appareil.

Ceux qui veulent à tout prix éviter de payer des frais d'utilisation supplémentaires et qui n'ont pas d'entente pour l'utilisation à l'étranger pourront laisser leur téléphone dans ce mode pour toute la durée du voyage.

On peut tout de même l'utiliser pour s'amuser avec les applications ne nécessitant pas de connexion, prendre des photos, tourner des vidéos, jouer à Angry Birds, utiliser le réveille-matin, la lampe de poche, etc.

Par contre, on ne pourra pas envoyer ou recevoir des appels, textos, courriels ou naviguer sur le Web.

C'est généralement ce que font ceux qui ont une peur bleue de ne pas avoir réglé leur cellulaire correctement pour l'étranger; on ne prend pas de chance et on désactive tout! On est certain à 200% de ne pas recevoir de facture au retour!

Désactiver Internet mobile par précaution

Quelle que soit l'option qu'on choisit, il est important de désactiver les «Données à l'étranger» pour ne pas payer de frais exorbitants en utilisation d'Internet mobile hors de sa zone.

Même en ayant un forfait temporaire les prix sont très élevés et il se peut que le cellulaire se mette automatiquement dans ce mode.

Privilégiez toujours l'utilisation d'Internet en mode Wi-Fi, même si vous avez une entente temporaire avec votre fournisseur.

Pour être certain d'utiliser le Wi-Fi pour accéder à Internet, désactivez aussi l'option des «Données cellulaires» dans les paramètres de votre appareil.

Pour l'iPhone, allez dans «Général», puis «Réseau». Vous pourrez désactiver les «Données cellulaires» ET les «Données à l'étranger».

Pour Androïd, l'emplacement diffère, mais cherchez «Paramètres», puis quelque chose comme «Sans fil et réseaux» et «Réseaux mobiles». Vous pourrez désactiver l'utilisation du «Réseau de données» et des «Données en itinérance».

Pour savoir sur quel mode est connecté le cellulaire, regardez la bande au haut de l'écran. L'icône «3G» ou «4G» laissera place à un logo de point surplombé de 3 arcs. En tout temps, assurez-vous que ce logo apparaisse.

 

Wi-fi

De nombreux endroits offrent maintenant des zones d'accès gratuit à Internet, des «hot spots».

Application pour trouver un réseau Wi-Fi dans 140 pays

Les zones d'accès gratuit au Québec
Paris Wi-Fi
New York City Wireless

Et il y a toujours l'option des applications qui permettent d'envoyer et recevoir des textos et faire des appels gratuitement. Par contre, pour qu'on parle de gratuité, il faut évidemment les utiliser avec une connexion Wi-Fi... car utiliser l'application de textos gratuit en 3G/4G va vous coûter un bras!!!

Applications pour appels et textos gratuits
Chronique sur l'utilisation du cellulaire en vacances

Pensez aussi à déscactiver la synchronisation automatique des applications que vous utilisez pour ne pas que les notifications de Facebook ou de votre service de messagerie électronique consomment de données.

Prendre un forfait avec votre fournisseur ou acheter une carte SIM à l'étranger?

Je partage avec vous une petite expérience personnelle concernant l'utilisation du téléphone intelligent à l'étranger: il y a moyen d'utiliser toutes les fonctions de votre appareil pour pas mal moins cher que ce que les compagnies québécoises offrent.

Après avoir fait l'expérience et évalué les possibilités en me rendant chez différents fournisseurs de service en Europe, LA solution la plus avantageuse pour profiter de votre cellulaire à l'étranger sans vous ruiner est de faire déverrouiller (débarrer, jailbreaker...) votre appareil pour l'utiliser chez un autre fournisseur. Mettez de la pression sur votre fournisseur pour qu'il vous le fasse. Ceci prend 30 secondes!  Ceux qui ont un mobile dont la garantie est expirée, se tournent souvent vers des "garagistes de coin de rue" qui les "jailbreakent" moyennant quelques $. Heureusement pour ceux qui ont un contrat récent avec un fournisseur canadien, ceux-ci vont maintenant être obligé de le faire.

En France, l'arrivée de Free a chambardé le marché et les prix ont chuté. On peut s'abonner pour 2 euros par mois à 2h de conversation mobile vers la France et les États-Unis et profiter des textos et de l'accès illimité à FreeWiFi, un réseau communautaire comptant 3 millions de points d'accès en France.

Pour les données mobiles, on parle d'économie pouvant atteindre 90% comparé au prix que peut coûter un arrangement temporaire avec un fournisseur d'ici.

Suffit de faire déverrouiller son appareil et acheter une carte SIM et le tour est joué.

Car il faut savoir que la grande majorité des cellulaires sont «barrés», ils ne peuvent être utilisés que sur le réseau du fournisseur qui vous l'a vendu. Par contre, il est possible de faire déverrouiller l'appareil.

D'ailleurs, le Code sur les services sans fil en vigueur le 2 décembre 2013 oblige les fournisseurs à accepter de faire cette opération aussitôt que le cellulaire est remboursé ou 90 jours après l'abonnement.

Ce Code prévoit aussi une limite maximale de 50$ pouvant être facturés lorsqu'on excède sa limite de datas et 100$ pour les frais d'itinérance.

Un nouveau Code sur les services sans fil

Exemple de forfait offert ici

Les forfaits pour l'utilisation du cellulaire à l'étranger offerts par les compagnies québécoises sont plus avantageux que de ne pas modifier du tout votre forfait.

Par contre, ce n'est pas la solution la plus économique puisqu'on profite de meilleurs tarifs en achetant une carte SIM d'un fournisseur étranger et en prenant un forfait sans engagement.

Pour les appels et les textos, les offres sont parfois avantageuses, mais pour Internet mobile c'est définitivement moins cher d'opter pour un fournisseur étranger.

Exemples de tarifs chez Fido pour l'utilisation en Europe:

Appels locaux sortants: 2,00 $ la minute
Appels reçus: 2,00 $ la minute
Appels interurbains vers n'importe où aux États-Unis ou vers le Canada 2,00 $ CA la minute
Messagerie texte 75 ¢ par message
Données mobiles: 10$ le Mo

Des forfaits mensuels sont aussi offerts avec des prix un peu plus bas et d'autres compagnies, il s'agit d'un exemple pour comparer les offres...

Fido: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger
Bell: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger
Vidéotron: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger
Rogers: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger
Koodo: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger
Virgin: détails sur les tarifs et couverture à l'étranger

Exemple de forfait offert en Europe

Lors d'un récent voyage en Europe, j'ai opté pour Orange, on y choisit son forfait en fonction de ses besoins.

On pouvait avoir, en juin 2013, un forfait appels et textos pour aussi peu de 5 euros. On ajoute quelques euros pour parler ou texter plus...

Pour les données, moyennant 10$ j'avais 500Mo (comparativement à 1 Mo pour le même prix avec Fido!!!)

Pour 15 euros de plus, je pouvais appeler n'importe où dans le monde à 0,25 euro la minute.

Donc pour moins de 30 euros (en excluant le coût de la carte SIM) je pouvais prendre mes courriels, naviguer, profiter à plein des apps de mon téléphone intelligent et appeler localement et au Canada! JAMAIS un forfait semblable n'aurait été possible avec un fournisseur canadien.

Forfaits Vodafone avec carte SIM gratuite au Royaume-Uni

Carte prépayée sans engagement Orange

Forfaits avec BouyguesTelecom

Carte SIM et forfait à la carte SFR

Exemple de forfait offert aux États-Unis

Avec T-Mobile, pour 50$ on dispose des appels et textos locaux et interurbains illimités et 500Mo de données mobiles.

D'autres fournisseurs offrent d'autres services, parfois des forfaits et d'autres où on paie seulement à l'utilisation.

Comme ici, les prix changent constamment et les offres les plus avantageuses changent souvent de compagnies.

Il faut magasiner et y aller selon ses besoins et les offres du moment.

Carte SIM Roam Mobility
Carte SIM T-Mobile
Carte SIM AT&T
Carte SIM Straight Talk

En conclusion

Si on prévoit utiliser Internet mobile, les prix offerts par les fournisseurs canadiens ne sont pas comparables avec ceux qu'on paie avec un forfait sans engagement à l'étranger.

Pour les appels et textos seulement, tout dépend de votre utilisation... Si on utilise peu l'appareil, les prix offerts par les fournisseurs locaux peuvent être une meilleure solution que payer pour déverouiller l'appareil, acheter une carte SIM et un forfait chez les fournisseurs étrangers.

Concernant cette carte SIM, les prix et leur durée de vie diffèrent d'un fournisseur à un autre. En ce qui concerne, j'ai payé 1,90 euro pour une carte SIM valide 3 mois, mais on parle souvent de 10$ pour la SIM.

Si vous prenez un forfait avec un fournisseur étranger, vous devrez respecter la limite de données de votre entente pour ne pas payer de surplus. C'est le même principe que lorsque vous utilisez Internet mobile ici...

L'utilisation du Wi-Fi demeure la solution la plus avantageuse, car elle est gratuite, mais l'usage des données cellulaires est parfois nécessaire.

Quelques trucs pour consommer moins de données cellulaires:

- Utiliser une application qui compresse les données, vous aurez l'impression d'augmenter votre limite puisque chaque téléchargement sera moins lourd. Ces apps permettent également de surveiller votre consommation de données.

Application pour compresser les données cellulaires

- Éviter de partager des fichiers lourds, les photos et vidéos sont un bon exemple d'élément qui consomme beaucoup de données lorsqu'ils sont envoyés par courriel ou publiés sur le Web.

- Éviter d'utiliser les services de diffusion continue, le streaming de vidéos et de musique gruge beaucoup de données.

- Privilégier l'utilisation de cartes préchargées au GPS de votre appareil

Consulter des plans sans connexion Web

-Il existe également des applications qui permettent de calculer le nombre de données Internet, minutes d'appel et textos consommés... Très pratique pour ne pas exéder la limite de son forfait cellulaire.

Applications pour connaître sa consommation

Partager sur Facebook

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web