8 applications Android espionnent près de 2 milliards de personnes

Huit applications mobiles sur Android sont placées au banc des accusés, alors qu’elles espionneraient près de 2 milliards de personnes dans le but de générer des revenus publicitaires frauduleux.

Plus tôt cette année, nous apprenions que 125 applications Android étaient impliquées dans une fraude. Celles-ci espionnaient les utilisateurs pour siphonner de l’argent aux annonceurs de Google.

Si ces 125 applications touchaient plus de 115 millions de personnes, voilà que 8 nouvelles applications utilisant sensiblement le même schéma de fraude pourraient quant à elles en toucher plus de 2 milliards!

Android applications fraude Cheetah Mobile Kika Tech

8 applications Android sont accusées d’espionner près de 2 milliards d’utilisateurs.

Deux firmes chinoises accusées de détourner des revenus publicitaires

C’est une enquête du site Buzz Feed News en collaboration avec la société d’analyse serbe Kochava qui a levé le voile sur ces 8 applications frauduleuses et qui auraient été téléchargées plus de 2 milliards de fois.

Sept d’entre elles sont développées par la firme chinoise Cheetah Mobile, alors que la huitième elle a été développée par une autre société chinoise nommée Kika Tech.

  • Clean Master
  • Security Master
  • CM Launcher 3D
  • Kika Keyboard
  • Battery Doctor
  • Cheetah Keyboard
  • CM Locker
  • CM File Manager

8 applications frauduleuses Android Cheetah Mobile Kika Tech

Voici les applications frauduleuses et leur nombre de téléchargements.

 

L’arnaque est relativement bien ficelée, alors qu’une fois installées et qu’on leur accorde plusieurs autorisations sur notre téléphone ou tablette, ces applications se mettent alors à espionner nos moindres gestes.

Dans quel but? Celui d’extirper de l’argent aux annonceurs de Google en falsifiant les interactions que l’on a sur notre téléphone.

Ainsi, si on clique sur une bannière publicitaire d’un produit qui nous intéresse ou sur une page web, ces applications vont falsifier ces clics pour plutôt dire à Google que nous avons télécharger les applications des deux firmes chinoises.

Cela leur permettrait de mettre la main sur une cote de publicité allant de 50 cents à 3 dollars. Ça fait pas mal de bidous pour chaque clique!

Pour l’instant, seules les applications CM Locker et Battery Doctor ont été retirées du Play Store, avant de revenir quelques jours plus tard.

Google enquêterait présentement sur ces applications pour vérifier les allégations de l’enquête de Buzz Feed.

Dans tous les cas, il serait judicieux de supprimer ces applications si vous les avez sur votre téléphone ou votre tablette Android.

125 applications Android impliquées dans une fraude

25 applications Android infectées d'un malware bancaire

22 applications pour enfants infectées par un malware sur Android

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web