Covid-19: La vérité sur la vidéo du déploiement de l'armée à Montréal

Une vidéo devenue virale sur les médias sociaux montre un train avec de nombreux véhicules de l’armée. Plusieurs internautes ont partagé la vidéo en prétendant que l’armée s’en venait à Montréal pour contenir la population avec le coronavirus. Les forces armées canadiennes ont démenti le tout sur Twitter.

Les rumeurs et légendes urbaines démarrent comme une trainée de poudre ces temps-ci sur le web et les médias sociaux, alors que la moindre chose est interprétée comme une vérité sur le coronavirus.

Il y a d’une part les tentatives d’hameçonnages qui utilisent la Covid-19 dont il faut se méfier, ou bien cette fameuse vidéo du brevet EP 1694829-B1 sur la prétendue invention du virus.

Cette fois-ci c’est une vidéo amateur qui a mis le feu aux poudres de l’internet québécois, alors que plusieurs internautes ont interprété la vidéo comme la venue imminente de l’armée à Montréal.

La base armée de Montréal dément sur Twitter

Des théories multiples ont émané suite à la publication de cette vidéo où l’on voit plusieurs véhicules de l’armée être transportés en train.

Confinement obligatoire ou loi martiale ont entre autres été évoqué par les internautes.

Or, la 2e division de l’armée canadienne qui est basée à Montréal a démenti toutes ces théories sur Twitter.

Ce matériel devait initialement aller en Alberta où devait se tenir un grand exercice annuel de l’armée canadienne. L’événement a été annulé, alors que les Forces armées craignent la propagation de la maladie dans leurs propres rangs.

Ce n’est évidemment pas une situation facile pour tous, alors que les contraintes liées au coronavirus nous affectent tous d’une façon ou d’une autre.

Seulement, il ne faut pas pour autant sauter trop rapidement à des conclusions qui sont alimentées par des rumeurs et plutôt attendre d’avoir l’explication officielle pour se faire une bonne idée de la situation réelle.

Brevet EP 1694829-B1, une vidéo complètement fausse sur le coronavirus

Covid-19: Attention à ce courriel de paiement du gouvernement canadien