Des conseils pour éviter les arnaques du Black Friday

Le fameux Vendredi Fou, ou Black Friday, est à nos portes et ses offres « incroyables ». Il faut toutefois rester vigilant face à certaines offres qui peuvent être trop belles pour être vraies.

Tradition de chez nos voisins du Sud durant leur fête de l’Action de grâce, le Black Friday a pris de l’ampleur ici au Canada et partout dans le monde. Vous avez déjà probablement été inondé de messages et de courriels vous avertissant des rabais les plus fous.

En cette période où tous souhaitent faire des économies dans leur achat des fêtes, il est important de rester vigilant et de ne pas s’empresser sur la dernière offre que l’on voit.

Black-Friday-Vendredi-Fou-Eviter-Arnaques-Soldes-Sales-Rabais

Attention aux arnaques du Black Friday

Le Black Friday ne dure que quelques heures et cela nous pousse à effectuer des achats de façon impulsive. C’est cette impulsivité que tentent d’exploiter les fraudeurs alors qu’ils profitent de la baisse de notre garde pour nous avoir. Demeurez donc alerte en suivant ces points.

1- Prenez votre temps

Cela peut paraitre paradoxal puisque les rabais ne durent que quelques heures, mais la clé pour ne pas se faire avoir par une arnaque est de prendre notre temps avant d’effectuer un achat. Prendre le temps pour bien analyser l’offre et tout ce qui l’entoure.

2- Méfiez-vous des offres trop généreuses

Oui, le Black Friday offre de gros rabais sur des produits souvent dispendieux, mais gardez malgré tout un regard critique. Le dernier iPhone à moins de cent dollars ? Disons qu’il y a anguille sous roche quand un produit qui en vaut huit fois plus est supposément vendu à ce prix. N’hésitez donc pas à comparer les prix auprès d’autres détaillants pour vous faire une idée du sérieux de l’offre.

3- Achetez sur des sites que vous connaissez

Justement, il est important de faire affaire avec des sites que l’on connait, des sites que l’on sait sécuritaires. Si vous avez un doute sur le sérieux du site, évitez-le. Allez plutôt voir le même produit auprès d’un site auquel vous avez confiance.

4- Protégez vos données

Si vous avez justement un doute sur le site sur lequel vous êtes, n’entrez aucune information personnelle ni bancaire. De plus, chercher à voir s’il y a des moyens sécuritaires de payer comme PayPal qui peuvent vous aider par la suite si vous vous êtes fait avoir par le marchand.

5- Gare à l’hameçonnage

C’est un message que je répète souvent, mais c’est particulièrement vrai à ce temps-ci de l’année. Méfiez-vous des courriels, publicité ou messages d’hameçonnage sur internet. Vérifiez la provenance du message et si c’est crédible ou non. Contre-vérifiez l’information du marchand en allant sur son site et en n’utilisant pas le lien proposé dans son message. 

Dans l’éventualité où vous feriez avoir malgré tout ça, sachez qu’il existe des ressources pour dénoncer ces faux marchands, ainsi que pour tenter de récupérer votre argent.

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web