Des hackers utilisent le coronavirus pour propager un malware

Alors que la planète est en état d’alerte au sujet de la propagation du coronavirus, des pirates informatiques ont décidé de profiter de la panique pour propager leur propre virus et malware.

Les hackers et pirates de ce monde n’ont vraiment aucun scrupule. Tous les prétextes sont bons pour être utilisés comme appât afin d’hameçonner des victimes potentielles.

Alors que l’épidémie du coronavirus fait rage et que le sujet est hautement médiatisé, la maladie est utilisée pour propager un malware du nom d’Emotet.

Coronavirus malware hameçonnage

Le coronavirus est utilisé par des pirates informatiques pour propager le malware Emotet.

Le coronavirus utilisé dans des courriels d’hameçonnage

Ce sont les chercheurs en sécurité informatique de l’IBM X-Force Threat Intelligence qui ont sonné l’alarme concernant des tentatives d’hameçonnage utilisant le coronavirus comme appât.

La technique est simple, les pirates envoient un courriel au nom des autorités sanitaires concernant un avis de la propagation de la maladie du coronavirus.

Dans ce courriel se trouve, en pièce jointe, un document Word qui une fois ouvert lance le téléchargement du logiciel malveillant Emotet.

Le logiciel peut alors subtiliser nos informations personnelles et être utilisé comme rançongiciels.

Les chercheurs ont pour l’instant aperçu la supercherie au Japon, mais il est évident qu’avec la médiatisation de la maladie il est fort probable que la technique soit utilisée dans d’autres pays du monde pour élargir le bassin de victimes.

C’est sans compter que d’autres pirates tentent de surfer sur le coronavirus, puisque la compagnie d’antivirus Kaspersky Lab a également aperçu d’autres documents vérolés.

Kaspersky affirme sur son blogue avoir aperçu des fichiers malveillants au nom du coronavirus. Ces fichiers seraient autant des fichiers PDF, MP4 que des documents Word.

Encore une fois la vigilance est toujours de mise et il est important de ne pas cliquer sur n’importe quel fichier, surtout si cela vient d’une source inconnue.

Tentatives d'hameçonnage : comment les détecter

Nos choix: antivirus et suites de protection 2020