Facebook contrôle votre fil d'actualité, comment reprendre les commandes

Facebook contrôle ce qui apparaît ou non dans le fil d'actualité des utilisateurs de son média social.

On pourrait croire qu’il suffit d’être ami avec quelqu’un sur Facebook ou d’aimer une page d’une personnalité ou d’un site qu’on aime pour ensuite voir toutes ses publications dans notre fil d’actualité.

Erreur!

Seulement un certain pourcentage de l’ensemble des publications des personnes ou pages que l’on suit s’affichent dans notre fil d'actualité. Les autres sont laissés de côté et n'ont pas droit à ces mises à jour, car Facebook bloque délibérément certaines publications.

Mais n'est-ce pas aux membres de décider eux-mêmes ce qu'ils veulent voir ou non dans leur fil d'actualités?

On penserait que oui, puisque chaque usager devrait être libre de voir toutes les mises à jour des pages qu'il aime sans que Facebook exerce un contrôle quelque ce soit.

Surtout si tout ça se fait sans que les usagers le sachent nécessairement.

Facebook algorithme fil actualité

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook

Implanté en 2010, l’algorithme de Facebook a pour but de nous rendre davantage accros à la plateforme en nous affichant des publications qu’il juge pertinentes pour nous.

Comment Facebook fait-il pour juger de cette pertinence? Par un ensemble de facteurs auquel il attribue ensuite un score de pertinence.

Dans un premier temps, Facebook fait un inventaire de tout ce qui a été publié par nos amis ou par les pages que l’on suit.

Après, Facebook utilise des signaux pour déterminer quelles publications nous intéresseront le plus. Ceux-ci se comptent par centaines, mais ils sont tous basés sur nos interactions avec les publications, comme :

  • Le temps passé à lire une publication
  • Si on aime ou réagit (j’adore, haha, adore, wouah, triste, en colère)
  • Si on commente une publication
  • Si on partage une publication
  • Si on consulte directement la page d’un ami ou d’une page d'entreprise
  • Le type d’appareil qu’on utilise 
  • Le moment où on consulte les publications

Chaque signal a ensuite un poids différent. Une réaction de type j’adore ou haha augmente le score de pertinence qu’un simple j’aime par exemple.

C’est une fois tous ces signaux analysés que Facebook peut ensuite attribuer un score de pertinence et qui lui permet de classifier les publications que l’on voit ou non.

Facebook peut alors déterminer à quel moment il est plus propice de nous afficher telle ou telle publication sur notre fil d’actualité et dans quel ordre.

Comment dire à Facebook ce qu’on veut voir

Il est possible d’indiquer directement à Facebook ce que l’on souhaite voir ou non.

Je vous arrête tout de suite, ce n’est pas avec les solutions magiques qui se promènent où l’on nous dit de copier-coller un message pour voir plus de 25 amis.

En fait, il s’agit soit d’envoyer des signaux à Facebook tel que je l’ai mentionné précédemment, soit en allant directement dans les Préférences du fil de nouvelles ou Préférences du fil d’actualité selon l’appellation sur votre appareil.

Facebook Préférences fil actualité fil de nouvelles

C’est à cet endroit que l’on peut carrément dire à Facebook qui on souhaite voir en premier sur notre fil d’actualité, qui on ne souhaite plus voir, les personnes avec qui on souhaite reprendre contact, découvrir des pages que l’on aime, ainsi que les applications masquées du fil d’actualité.

Comment ne rien manquer d’une page Facebook

Si vous avez une page entreprise ou une page de personnalités, ou que vous suivez l’une d’entre elles, vous avez sûrement remarqué une baisse au niveau de la portée des publications depuis le début de l’année 2018.

C’est normal, puisque Facebook a modifié son algorithme en janvier pour privilégier le contenu des amis au détriment des pages et des publicités.

Vous avez aussi sûrement remarqué sur une page qu’il y a souvent plus de mention j’aime que d’abonnés.

Quelle est la différence? Et bien, une mention j’aime la page indique que l’on supporte et apprécie la page. Nos amis peuvent alors voir que l’on aime la page Facebook de François Charron par exemple.

Un abonné lui n'est pas très différent, seulement il s’agit d’une personne qui a cliqué sur l’onglet Suivre dans une page. Dans ce cas-ci, ses amis ne voient pas qu'il suit ladite page. La raison qui explique la différence du nombre de j'aime et d'abonnés est que quelqu'un qui aime une page devient de facto un abonné, mais qu'un abonné n'aime pas la page.

Dans les deux cas, on est en mesure de voir les publications des pages, mais pour s’assurer de ne rien manquer, il est possible d’activer une notification sur une Page Facebook ou bien d’indiquer à Facebook que l’on souhaite la voir en premier sur notre fil d’actualité.

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web