Facebook pourrait utiliser notre caméra de téléphone pour nous localiser

Facebook a fait l’achat d’une startup londonienne qui a développé une technologie permettant de localiser des appareils sans utiliser de GPS. De quoi soulever des questions quant aux motifs de Facebook pour cette technologie.

Facebook est un abonné régulier des questions sur le respect de la vie privée. Ses politiques et actions passées sont loin d’en faire un enfant modèle, alors que de nombreux scandales sur ce front ont éclaboussé l’entreprise de Mark Zuckerberg.

Dans cet ordre d’idée, la traque de notre localisation est un sujet sensible. Le réseau social a admis en décembre 2019 suivre en permanence la localisation de ses utilisateurs même si ceux-ci désactivent l’option de géolocalisation.

Apprendre à présent que Facebook pourrait aussi nous localiser sans même utiliser de GPS a de quoi en inquiéter quelques-uns.

Facebook localisation via caméra

Facebook pourrait utiliser l’intelligence artificielle pour nous localiser via notre caméra.

Souriez devant la caméra! Vous êtes localisé!

Le site TechCrunch nous apprend que Facebook aurait fait l’achat de 75% des parts de la jeune entreprise britannique Scape Technologies pour 40 millions de dollars.

L’entreprise londonienne se spécialise dans l’intelligence artificielle et la reconnaissance des lieux.

À partir d’une photo ou d’une vidéo prise sur n’importe quel appareil, le système de l’entreprise effectue une imagerie 3D de l’environnement. Un moteur de reconnaissance visuelle dans le nuage informatique (cloud) interprète ensuite les résultats afin d’identifier la localisation d’où a été pris le cliché.

Facebook Scape Technologies localisation

L’intelligence artificielle de Scape Technologies permet de reconnaître les lieux. Crédit image : TechCrunch.

 

Cette technologie ciblerait d’abord la réalité augmentée et virtuelle, ce qui pourrait simplement vouloir dire que Facebook cherche à renforcer sa division Oculus.

Cependant, aux vues du potentiel de cette technologie, il ne faudrait pas écarter la possibilité que Facebook l’utilise pour d’autres motifs.

En traquant notre position, Facebook peut alors vendre cette information à des entreprises désireuses de nous envoyer de la publicité ciblée ou de comprendre notre comportement.

La réponse d’un représentant de Facebook au sujet de cet achat a d’ailleurs de quoi laisser perplexe.

« Nous acquérons de temps en temps de petites entreprises technologiques. Nous ne discutons pas toujours de nos plans. »

Si cet achat ne servait qu’à étoffer la division de réalité augmentée Oculus de Facebook, on imagine que le réseau social n’aurait pas répondu de la sorte.

Bref, bien des questions subsistent face à cet achat qui pourrait encore une fois ouvrir une porte sur notre vie privée.

Modifiez les préférences publicitaires que Facebook vous a attribuées

Comment retirer les applications qui collectent nos données sur Facebook

Coupez le suivi de Facebook en supprimant les données de navigation mobile

Petit bloc bas de chronique