Facebook prêt à nous payer pour suivre nos activités sur notre téléphone

Facebook lance une nouvelle application du nom de Study, afin de collecter des informations sur notre utilisation de notre téléphone intelligent Android. En retour, le média social nous rémunère avec des sommes d’argent.

C’est une bataille de longue haleine entre les utilisateurs d’appareils électroniques et les entreprises de technologie, le respect de nos données personnelles. C’est le véritable Far West, ou le Far Web, alors que des entreprises comme Google, Amazon et Facebook collectent impunément d’innombrables données sur nous.

De quoi frustrer, avec raison, bien des personnes qui se sentent bafouées et utilisées par ces géants du web.

Et si ces entreprises nous payaient pour collecter nos données? Serions-nous plus ouverts à l’idée?

C’est le pari que retente Facebook avec l’application Study pour Android.

Facebook Study app Android argent paye données personnelles informations

Seriez-vous d’accord à vendre vos données personnelles à Facebook?

Des rémunérations en échange de nos données personnelles

Facebook lance donc l’application Study aux États-Unis et en Inde dans le but de collecter des informations sur l’utilisation des détenteurs d’un téléphone Android.

L’application Study collecte plusieurs informations comme les applications installées sur le téléphone, le temps passé dans ces applications, l’utilisation de nos données cellulaires, le type d’appareil que l’on a et ainsi de suite.

Facebook stipule qu’ils n’iront pas regarder des informations comme nos messages textes, nos mots de passe et les sites web qu’on visite. Disons qu’on reste sceptique à ce niveau…

Surtout qu’il s’agit de la deuxième tentative du genre de la part de Facebook. Au début de l’année 2019, Facebook avait dû fermer Facebook Research. Il s’agissait d’une application sensiblement pareille à Study, mais qui a été accusé de viser spécifiquement les enfants et qui a forcé Facebook à y mettre fin.

Cette fois, il faut bel et bien avoir 18 ans et plus pour participer à Study, alors que Facebook ira valider l’âge dans le profil de l’utilisateur. Certes, il est possible pour quelqu’un de modifier son âge, mais Facebook exige un compte PayPal pour y verser les montants d’argent et pour avoir un compte PayPal, il faut au minimum 18 ans.

Quelles sont donc ces sommes d’argent? Mystère, alors que Facebook ne se contente que de dire que les participants sont rémunérés. Pourrions-nous voir des sommes similaires à celles de Google Rewards?

Tel que mentionné précédemment, l’application est pour l’instant uniquement disponible aux États-Unis et en Inde. Facebook ne mentionne pas si d’autres pays y auront accès.

N’empêche que cette application a de quoi faire réfléchir. Nos données personnelles ont-elles un prix et sommes-nous tant prêts à les vendre aux géants du web? La question lancée.

Recevez de l’argent de Google pour vos opinions

Comment empêcher que de vieilles publications Facebook nous hante

Une app pour protéger notre vie privée sur les médias sociaux et le web

Petit bloc bas de chronique