Facebook veut analyser notre visage pour s'assurer que l'on est humain

Facebook est présentement en train de tester la possibilité d’utiliser un détecteur de mouvements pour prouver le fait que ce sont bien des humains qui se cachent derrière leur profil. Ce détecteur s’active par la prise de selfies dans différentes directions. 

Il fut un temps où Facebook avait essayé d’imposer un système de reconnaissance faciale et ça avait suscité beaucoup de controverses, sans grand étonnement. On s’entend que les problèmes de confidentialité sont monnaie courante pour l’entreprise…

La blogueuse et ingénieure informatique Jane Manchun Wong, celle qui nous a déjà dévoilé plusieurs fonctions implantées par Facebook dans le passé, a cru découvrir que Facebook travaillait à nouveau sur un système de reconnaissance faciale.

 

 

Ce qui semble au premier abord être un outil d'identification faciale en développement est plutôt un détecteur de mouvements. Ce que Facebook veut, c’est de voir notre visage bouger pour confirmer que nous sommes humains. C’est comme la reconnaissance CAPTCHA qui passe à un niveau plus complexe.

La "selfie vidéo" est demandée aléatoirement lors de la connexion et sert à confirmer que c’est bien un humain qui se cache derrière son écran et pas un bot.

Une autre controverse à venir?

Même s’il s’agit "seulement" d’un détecteur de mouvements, ça implique quand même que Facebook stocke les données de notre visage, mais ne les utilise pas à des fins de reconnaissance faciale. Mais à quelles fins les utilisent-ils, ça l’histoire ne le dit pas.

Enfin, puisqu’il s’agit seulement d’une phase de test et que Facebook n’a pas fait de commentaires poussés à ce sujet, on ne sait pas si la fonctionnalité sera déployée un jour au grand public.

Si c’est le cas, on imagine déjà la crainte que ça va engendrer quant à l’utilisation abusive de ces données ou des fuites de données compromettantes qui pourraient tomber dans les mains de personnes mal intentionnées.

100 développeurs d'applications ont pu épier nos groupes privés Facebook

Préparez-vous à des changements dans l'affichage de vos photos Facebook

Petit bloc bas de chronique