Facebook veut s'inviter dans notre tête à l'aide d'un bracelet

Facebook a récemment fait l’acquisition de la jeune entreprise CTRL-Labs dans l’espoir de participer au développement d’une technologie de contrôle de téléphones mobiles, de tablettes et d’ordinateurs par la pensée.

Il y a deux sortes de gens. Ceux qui pensent que les réseaux sociaux et la technologie prennent trop de place dans nos vies et qui s’ennuient des interactions qu’on pouvait avoir avec notre entourage.

Il y a aussi de ceux qui veulent continuer à intégrer ces technologies dans notre quotidien pour qu’elle soit encore plus naturelle qu’elle ne l’est déjà, et pour que l’interaction avec nos objets intelligents se fasse de manière plus intuitive.

Facebook CTRL Labs bracelet pense tete

Facebook investit dans une nouvelle technologie télépathique.

Une nouvelle technologie toute droit sortie du futur

Le responsable de la réalité augmentée et virtuelle chez Facebook, Andrew Bosworth, a fait l’annonce (sur sa page Facebook, évidemment) de l’acquisition de la "startup" CTRL-Labs.

Cette compagnie travaille sur un projet tout droit sorti de films de science-fiction qui intéresse beaucoup Facebook: un bracelet qui serait capable de lire dans nos pensées pour mieux contrôler nos appareils intelligents.

Facebook CTRL Labs kit prototype bracelet pensees

Un prototype de la plateforme CTRL-kit.

 

Récemment, les assistants vocaux ont connu beaucoup de succès et Facebook s’est lui-même invité chez nous en sortant le Portal, son dispositif de caméras connectées qui permet de faire des appels vidéo.

Oui, les cellulaires tels qu’on les connaît fonctionnent déjà bien, mais Facebook fait partie de ceux qui espèrent qu’ils soient éventuellement remplacés par des objets plus intuitifs. Ils veulent pousser l’expérience encore plus loin.

Pourquoi donc ne pas investir dans une technologie déjà existante comme le "eye tracking"? Parce que rien n’est plus simple que de voir notre appareil s’exécuter simplement après avoir eu une idée.

Voilà pourquoi l’équipe de Facebook décide de travailler sur cet objet de petite taille qui rend le port et l’utilisation d’une telle technologie simple et efficace.

Le bracelet contrôlé par la pensée, même s’il n’est pour l’instant qu’en phase de développement, viendrait à décoder les signaux électroniques qui vont de notre moelle jusqu’à nos mains pour les transformer en signaux numériques.

Bien que rien de concret ne soit encore annoncé, on peut deviner le genre de débat qu’une telle technologie pourrait apporter dans nos vies.

Est-ce qu’on veut vraiment donner à une compagnie comme Facebook l’accès à aux données qui circulent dans notre moelle osseuse? Pas certain.

Facebook veut rentrer dans nos maisons avec sa caméra Portal

Cette app pour iPhone et iPad nous permet de naviguer avec nos yeux!

Petit bloc bas de chronique