Facebook vous donne 48 heures pour confirmer les infos de votre compte?

Un courriel aux couleurs de Facebook s'invite actuellement dans de nombreuses boîtes courriel.

Le destinataire peut y lire que son compte sera bloqué dans 48 heures s'il ne met pas à jour ses informations personnelles.

Cette tactique qui consiste à menacer de bloquer un compte tout en imposant un court délai, 48 heures dans ce cas-ci, ne date pas d'hier.

On a déjà vu à maintes reprises le même genre de courriel qui prétendait, ces fois-là, provenir d'Outlook, Gmail et iTunes.

Bref, ce courriel qui n'a pas été réellement envoyé par Facebook n'est rien d'autre qu'une tentative d'hameçonnage.

 

Le courriel en question

Facebook courriel frauduleux

Cher(e) Client (e),

Par mesures de sécurité et par notre expérience, nous contrôlons toutes les charges inhabituelles lies à votre compte. Nous avons le regret de vous informer que votre compte Facebook sera limite, à cause d'un mouvement inhabituel sur votre compte.

Pour supprimer cette limitation veuillez mettre à jour votre information personnelle concernant votre compte.

Vous avez un délai de 48h pour rétablir l'accès à votre compte.

 

Quoi faire si vous recevez ce courriel?

Ce courriel est rempli d'indices qui aident à constater qu'il s'agit bel et bien d'un courriel frauduleux: courriel impersonnel qui ne mentionne pas votre nom, fautes de syntaxe et d'orthographe liées à la ponctuation et contrainte de temps qui invite à agir rapidement.

Si on clique sur le nom de l'expéditeur (Facebook), on remarque même que l'adresse courriel utilisée pour cet envoi est aqwx49@online.de. Définitivement une adresse qui n'a rien à voir avec Facebook.

Le titre alarmant peut donner envie aux destinataires de mettre à jour leurs infos tel que demandé, mais c'est là l'arnaque.

En cliquant sur le lien malveillant, les informations ne tombent pas dans les mains de Facebook, mais plutôt dans celles de parfaits inconnus ayant probablement comme objectif de frauder votre compte ou votre identité.

Si vous recevez ce courriel, ne cliquez pas sur le lien qu'il contient et supprimez-le, tout simplement.

Trucs pour reconnaître les courriels frauduleux

Partager sur Facebook

Petit bloc bas de chronique