Fraude du Black Friday: 14 malwares s'attaquent à 67 grandes entreprises

Une récente étude de la compagnie d’antivirus Kapersky Lab nous indique que pas moins de 14 malwares bancaires sévissent présentement sur le web visant plus de 67 grandes entreprises lors du fameux Black Friday.

Avec des millions de dollars qui sont dépensés chaque année lors du vendredi fou, il n’est pas surprenant d’apprendre que les pirates informatiques entendent mettre la main sur une partie du butin.

Il est donc primordial d’être vigilant lors de cette journée ou même durant la fin de semaine suivant le vendredi fou, alors que les rabais s’étendent parfois jusqu’au lundi suivant (Cyber Monday).

Kapersky Lab 14 malwares Black Friday 67 entreprises

Kapersky Lab nous mets en garde contre 14 malwares durant le Black Friday.

Des trojans bancaires se font passer pour des compagnies

Selon l’étude de Kapersky Lab, ce ne sont pas moins de 14 logiciels malveillants du type trojan bancaire qui s’attaquent présentement à 67 grandes entreprises. Kapersky énumère Betabot, Panda, Gozi, Zeus, Chtnonic, TinyNuke, Gottkit2, IceID et SpyEye comme les principaux malwares qui sévissent en ce moment.

De ces 67 entreprises, 33 seraient des compagnies de vêtements et de bijoux, 8 d’électroniques, 8 de divertissements, 3 de télécommunications, 2 de paiements en ligne, ainsi que 3 boutiques en lignes du type Ebay ou Alibaba.

Kapersky Lab graphique entreprises touchées malware black friday

Voici un graphique des types de sites web visés par ces 14 malwares selon Kapersky Lab.

 

Ces logiciels malveillants tentent ainsi de se déguiser à l’effigie des sites de grandes entreprises pour subtiliser nos informations. On parle entre autres de nos informations sur le compte d’un site, nos informations bancaires, nos numéros de téléphone et plus encore.

Comment se protéger des menaces lors du Black Friday

Bien que Kapersky mentionne que la menace est principalement concentrée en Europe dont l’Italie, l’Allemagne, la France, la Russie, ainsi que les pays émergents, la firme mentionne également l’Amérique du Nord. Nous ne devons donc pas baisser notre garde ici au Canada.

Il est alors très important de mettre à jour son antivirus, afin qu’il puisse être en mesure de détecter les menaces.

Également, il faut faire un petit travail de détective et inspecter s’il n’y a pas quelque chose d’anormal sur le site que l'on consulte et qui pourrait alors nous donner la puce à l’oreille qu’il s’agit en fait d’une copie du site.

Dans cette même veine d’idée, évitez de cliquer sur des liens dans des courriels dont vous ne connaissez pas la provenance ou même sur les médias sociaux. Assurez-vous d’aller consulter le site directement et non via ces liens.

Enfin, vous pouvez retrouver d’autres petits conseils pour éviter d’avoir une mauvaise surprise lors de vos achats des fêtes en cliquant sur le lien ci-bas.

Des conseils pour éviter les arnaques du Black Friday

Consulter l’étude complète de Kapersky Lab (en anglais)

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web