Google Pixel Slate: la puissance d'un ordinateur dans une tablette

Google a dévoilé à la fin 2018 sa nouvelle tablette surpuissante, la Google Pixel Slate. Mix entre une tablette et un ordinateur portable, nous avons essayé la nouvelle bête du géant californien.

La mode est aux appareils hybrides. Que ce soit un ordinateur portable avec écran tactile ou une tablette avec la puissance d’un ordinateur, le monde de la technologie se tourne davantage vers les appareils multifacettes.

Tous les grands se font la guerre dans ce marché. Microsoft avec la Surface, Apple avec l’iPad Pro et c’est sans surprise que Google se lance dans l’arène avec sa toute nouvelle Pixel Slate.

À qui s’adresse ce nouvel appareil? On fait le tour pour vous.

La première tablette Android intégrant Chrome OS

Dans le marché des ordinateurs portables, Google a surtout fait sa niche dans ce qu’on appelle les Chromebook. Des petits ordinateurs à faible coût intégrant le système d’exploitation Chrome OS pour utiliser en ligne la suite des logiciels de Google.

Ceux-ci, comme le Pixelbook de Google, intègrent souvent un écran tactile. Seulement, ces ordinateurs ne sont pas toujours les plus puissants, alors qu’ils sont plus particulièrement intéressants pour des étudiants ou des personnes qui ont une utilisation de base de leur ordinateur.

L’arrivée de la Pixel Slate offre à présent une solution beaucoup plus performante tout en pouvant être utilisée de façon autonome comme une tablette Android, ou bien comme un ordinateur Chrome OS en y attachant le clavier.

Selon la configuration que l’on prend, nous pouvons avoir un processeur aussi puissant qu’un Intel Core i7. Dans le cadre de notre essai, nous avons pu tester la bête dans sa version Intel i5 et disons que ça roule pour une tablette.

La Pixel Slate réagit très rapidement aux diverses commandes que nous lui demandons. Elle est en mesure de rouler des applications plus énergivores sans problème et de rouler plusieurs d’entre elles avec une grande fluidité.

Google Pixel Slate tablette ordinateur Anroid Chrome Os

L’écran de 12,3 pouces de la Google Pixel Slate est particulièrement impressionnant.

 

Outre la puissance, ce qui frappe de la Pixel Slate dès le départ, c’est son format. Son écran de 12.3 pouces est assez impressionnant et celui-ci offre un très beau rendu.

Lire LaPresse+ par exemple est un vrai plaisir et c’est un format tellement gros que certaines images apparaissent même un peu pixelisées alors que ce ne doit pas être le format le plus utilisé pour l’application.

Malgré tout, on a droit à un fichu bel appareil qui est particulièrement intéressant lorsqu’on utilise deux applications en même temps ou lorsqu’on écoute des vidéos.

À ce sujet, le son de l’appareil est vraiment surprenant, alors qu’on a une excellente qualité de base, ce qui est plutôt rare sur ce type d’appareil.

Pour apprécier pleinement la Pixel Slate, il faut toutefois être à l’aise à utiliser la suite des programmes de Google comme Google Doc, Google Sheet, Google Agenda, etc, alors que l’appareil n’offre pas toutes les fonctions de la suite Office par exemple.

Des accessoires pour optimiser la Pixel Slate

La force de la Pixel Slate réside non seulement dans sa puissance, mais aussi dans sa capacité à être utilisé autant comme une tablette qu’un ordinateur.

Sans surprise, il faut se procurer le clavier vendu séparément à plus de 250$ afin de profiter de sa facette d’ordinateur.

Commençons par deux petites piques à Apple. On a particulièrement apprécié le fait de pouvoir choisir l’angle auquel nous voulions l’écran contrairement à l’iPad Pro qui nous oblige à seulement deux angles.

Également, la présence d’un pavé tactile et la possibilité de brancher une souris dans l’une des deux prises USB-C demeurent un bel avantage sur son rival à la pomme.

Google Pixel Slate tablette android ordinateur Chrome OS

Transformez la Pixel Slate en ordinateur en y ajoutant le clavier.

 

Moyennant 130$ de plus, on peut également se munir du Google Pixelbook Pen qui nous permet d’annoter, faire des captures d’écran, dessiner, pointer au laser et même lancer l’assistant vocal de Google en appuyant sur le petit bouton pour demander ce qui nous passe par la tête à Google.

C’est un accessoire qui ne s’adresse pas nécessairement à tous, mais nous avons été étonnement surpris par la capacité de retranscrire nos notes manuscrites (même en lettres attachées) en version dactylographiée de façon pratiquement parfaite. Bref, ça peut s’avérer pratique pour ceux qui aiment plus prendre des notes manuscrites dans des rencontres ou des cours.

Du côté des points négatifs, nous avons remarqué que la tablette avait tendance à chauffer assez rapidement, ce qui est un peu déplaisant en mode tablette. Remarque que pour les frileux ça peut vous réchauffer!

Également, on ne retrouve pas nécessairement la meilleure qualité d’appareil photo à l’avant et à l’arrière avec deux caméras 8Mpx. Cependant, avouons que ce n’est pas nécessairement avec ce type d’appareil que l’on prend nos photos généralement.

Terminons avec les caractéristiques de bases en mentionnant que la Pixel Slate offre environ 12 heures d’autonomie selon l’utilisation que l’on fait et que sa recharge Fast Charge nous permettait de la recharger de 0 à 100% en environ 1 heure et demie.

Selon le type de processeur, la mémoire vive et la quantité d’espace de stockage que l’on veut avoir dans sa Pixel Slate, le prix de la tablette varie entre 849$ et 1999$. Ajoutez à cela un 250$ pour le clavier et peut-être un 130$ pour le crayon et il faut avouer que ça commence à faire un bon montant.

Néanmoins, ça demeure un appareil très puissant qui peut aisément remplacer un ordinateur portable tout en offrant une utilisation tablette des plus appréciables.

Plus d’infos sur la Google Pixel Slate

Acheter en ligne sur Amazon la Google Pixel Slate

Découvrez mes recommandations sur Amazon.ca

Petit bloc bas de chronique
Trousse optimiser cellulaire téléphone intelligent François Charron