Importante faille de sécurité sur Windows 10 signalée par la NSA

L’agence de sécurité nationale américaine (NSA) a signalé une importante faille de sécurité sur Windows 10. Microsoft a rapidement déployé un correctif pour colmater la brèche.

Quelques jours à peine après la fin du support de Windows 7 par Microsoft, plusieurs gens ont dû se tourner vers Windows 10 pour s’assurer des correctifs de sécurité de la part de Microsoft.

Or, voilà qu’on apprend que Windows 10 avait une très grosse faille de sécurité. Tellement que la NSA a jugé bon d’intervenir et d’avertir Microsoft.

NSA Windows 10 faille sécurité

La NSA a signalé à Microsoft une importante faille de sécurité dans windows 10.

Installez la mise à jour de sécurité du 14 janvier 2020

C’est le site KrebsOnSecurity qui a dévoilé l’information, alors que les utilisateurs de Microsoft sont habitués de voir des mises à jour le mardi lors des fameux patch Tuesday.

Seulement cette fois la mise à jour est d’une grande importance. En effet, une faille de sécurité résidait depuis un moment dans un vieux module du nom de crypt32.dll. Ce module permet de gérer les fonctions de chiffrement au cœur du système d’exploitation.

Si la faille ne semble jamais avoir été exploitée, il reste qu’elle permettrait à quelqu’un de mal intentionné d’usurper la signature numérique des logiciels et ainsi déguiser un logiciel malveillant (malware) en un logiciel que l’on a sur notre ordinateur.

Informée par la NSA, Microsoft a donc déployé un correctif de sécurité lors du patch Tuesday du 14 janvier.

Pour l’installer, on doit se rendre dans les paramètres de Windows 10, sélectionner dans le menu l’option : Mise à jour de sécurité, puis cliquer sur Rechercher des mises à jour.

Une fois la mise à jour téléchargée, il ne reste qu’à redémarrer notre ordinateur pour nous assurer qu’elle est bien installée.

Une fausse mise à jour pour Windows circule par courriel

Fin de Windows 7, quelles sont les implications et actions à faire sur PC

Une arnaque utilise le support de Microsoft et gèle notre navigateur web

Petit bloc bas de chronique