Le mode Incognito de Google Chrome serait moins privé qu'il ne le prétend

Trois Américains représentés par le cabinet d’avocats Boies Schiller & Flexner lance une action collective contre Google affirmant que le mode Incognito du navigateur web n’est pas aussi privé qu’il ne le prétend.

Concrètement, les plaignants reprochent à Google d’avoir traqué des informations à leur sujet même lorsque le mode était activé, ce qui va à l’encontre de sa définition de « protecteur de la vie privée ».

traquer mode incognito google chrome mensonge

Google pourrait se retrouver dans l’eau chaude s’il n’arrive pas à défendre les pratiques concernant son mode Incognito.

 

On le sait, ça fait notamment de nombreuses années que je le répète, sur internet, « quand c’est gratuit, c’est souvent toi le produit. »

C’est un modèle de financement que plusieurs grandes entreprises utilisent, comme Facebook et Amazon, où on accepte qu’ils nous traquent pour nous proposer de la publicité plus ciblée.

Cependant, Google, comme plusieurs navigateurs web offrent un mode incognito si on ne souhaite pas que notre activité soit enregistrée. Évidemment, c’est un peu plus compliqué que ça.

Le mode Incognito : pas si privé que ça

Ce que les trois plaintifs reprochent à Google, c’est de continuer à collecter des données via Google Analytics, Google Ad Manager et d’autres applications même lorsque le mode incognito est activé.

Selon eux, Google profite de ces informations pour bâtir un profil d’utilisateur qui inclut les relations qu’on a avec d’autres, nos champs d’intérêt et préférence, mais également des données potentiellement intimes et gênantes.

De son côté, Google affirme que le mode Incognito ne s’est jamais caché de la capacité des sites à collecter des données sur notre activité de navigation.

En réalité, la seule vraie solution pour être incognito sur le web, c’est de se munir d’un VPN. Non seulement ceux-ci permettent de chiffrer notre connexion internet, mais ils cryptent aussi les informations entre notre ordi ou notre téléphone et le site que l’on consulte.

activité visible google chrome mode incognito

En activant le mode Incognito, Google nous avertit que certaines informations peuvent rester visibles.

 

Résultat, le cabinet d’avocats et les trois personnes qu’il représente demandent au moins 5000$ par utilisateur pour dommages et intérêts pour avoir bafoué les lois américaines.

Même si ce montant peut sembler petit en comparaison avec la fortune de Google aux premiers abords, les plaignants estiment que plusieurs millions de personnes différentes ont utilisé le mode Incognito de Chrome entre juin 2016 et aujourd’hui.

Ça signifie que si la firme n’est pas capable de justifier ses agissements, elle pourrait avoir à payer un montant aussi élevé que 5 milliards de dollars au total.

Pour le moment, l’action collective ne concerne que les Américains, mais ça ne serait pas étonnant de voir d’autres mouvements de la sorte ailleurs dans le monde selon la tournure des événements.

Pourquoi est-il nécessaire de vider sa cache web?

Quel VPN choisir? Nos avis et comparatifs des meilleurs VPN

Comment supprimer l'historique et débuter une navigation privée

Petit bloc bas de chronique