L'IPTV et ses forfaits TV à bas prix: illégal ou pas?

Le phénomène de l’IPTV ou de la télévision en flux prend de l’ampleur partout dans le monde et le Canada et le Québec ne sont pas épargnés. Mais qu’est-ce que ce phénomène et ce qu’il implique ?

L’offre est souvent très alléchante. Ne payez que cent ou deux cents dollars par année pour avoir accès à une multitude de chaines de télévision de partout dans le monde. Quand on pense que c’est le montant que l’on paye aux compagnies de câblodistribution pour seulement quelques mois, c’est certain que l’offre devient d’autant plus intéressante.

On cherche par tous les moyens d’économiser quelques sous et très souvent la télévision est le premier endroit sur lequel on cherche à économiser, car on considère que les prix demandés par les Bell et Vidéotron de ce monde sont trop chers. Seulement, il faut faire attention avec les offres qui sont trop belles pour être vraies.

L'IPTV nous permet d'avoir accès à des chaines de télévision mais non sans risque

Qu’est-ce que l’IPTV ?

Il existe quelques moyens d’écouter la télévision : le câble, le câble par fibre optique, par satellite ou via une antenne. L’IPTV ou la télévision en flux, est un nouveau moyen qui utilise carrément l’internet pour vous donner accès à des centaines, voire des milliers, de chaines de télévision à travers le monde.

Ce flux ou en anglais ‘’stream’’ peut-être visionné à partir d’un ordinateur ou principalement d’un boitier IPTV que l’on peut se procurer pour quelques dizaines de dollars. Il faut évidemment avoir une bonne connexion internet et une bonne bande passante pour assurer une qualité visuelle. Pour certains, il demeure que de rehausser son forfait internet pour obtenir cette qualité et de couper le câble représente quand même une économie d’argent en fin de compte.

Plusieurs publicités sont présentes sur le web ou sur Facebook pour faire la promotion de ce type de service d’IPTV. Kijiji, Amazon et autres sites vous permettent d’acheter ces boitiers, bien souvent appeler des Android Box, en plus d’adhérer à des forfaits pour l’année à des prix qui battent toute compétition. Évidemment, vous vous douterez qu’il y a anguille sous roche.

L'IPTV est souvent vendu via un boitier Android Box

L’IPTV une pratique illégale

Est-ce légal ou non l’IPTV ? En fait, aucune loi canadienne ou québécoise ne régit spécifiquement ce type d’appareil précis. Toutefois, la pratique qui englobe le service est elle illégale.

Il faut en effet voir l’IPTV de la même façon que les décodeurs qui nous permettaient de pirater le câble il y a une vingtaine d’années.

La personne à qui vous achetez le boitier et le forfait de canaux vole les signaux de télévision et les emmagasine dans des serveurs auxquels votre boitier d’IPTV se connecte. Il s’agit ainsi d’une pratique illégale et il est possible pour les autorités de vous retrouver via la collaboration des fournisseurs internet ou via votre adresse IP, soit l’adresse de votre connexion internet.

Il existe des lois au Canada qui interdit le vol de signaux de télévision

Des alternatives aux câbles

Évidemment, on aimerait tous trouver une solution miracle qui nous permettrait d’obtenir toutes nos chaines de télévision favorites à moindre coût, mais malheureusement cette solution n’existe pas.

Il existe toutefois des alternatives aux câbles, mais il faut être prêt à faire certains sacrifices puisqu’encore une fois il n’existe pas une solution toute-en-une qui nous permet d’avoir les mêmes services que le câble.

Que ce soit via un Chromecast, Apple TV, appareil Roku, une antenne numérique (encore là il faut faire attention aux offres proposées) ou via des sites comme tou.tv, il existe des alternatives pour obtenir du contenu télévisuel à moindres coûts.

Assurez-vous simplement que le service que vous utilisez est bel et bien légal parce que c'est bien beau sauver quelques dollars, c'est une autre chose que se retrouver avec des problèmes pour avoir utilisé un service illégal.

Petit bloc bas de chronique
Trousse optimiser cellulaire téléphone intelligent François Charron