Microsoft facturera les mises à jour de sécurité pour Windows 7

À partir de janvier 2020, Microsoft commencera à facturer ses mises à jour de sécurité pour son système d’exploitation Windows 7.

Il y en a plusieurs à partir d’ici qui vont se dire : mais qui utilise encore Windows 7? Eh bien, le système d’exploitation de Microsoft, lancé en 2009, est encore utilisé par près de 42% des utilisateurs de Windows contre 43% pour Windows 10.

Ce sont principalement les entreprises qui utilisent encore Windows 7, alors que la migration d’un système à un autre peut coûter très cher. Sans compter les logiciels et applications conçus sur Windows 7 que les entreprises doivent après racheter des licences pour Windows 10.

Si Microsoft avait avancé qu’il ne lancerait plus de mise à jour à partir du 14 janvier 2020, voilà que le géant de l’informatique annonce qu’il nous donnera un sursis. Par contre, il faudra payer…

Microsoft Windows 7 mise à jour sécurité payante 2023

Des mises à jour payantes jusqu’en 2023 pour Windows 7

Janvier 2023, voilà le moment où l’on peut dire que Windows 7 va en quelque sorte mourir. Passé cette date, il n’y aura plus de mise à jour du système d’exploitation, ce qui le rendra extrêmement vulnérable.

D’ici là, Microsoft entend donc toujours lancer des mises à jour de type ESU (Extendend Security Updates), mais il faudra mettre la main à la poche.

Le coût n’a pas encore été communiqué par Microsoft, mais les mises à jour seront facturées individuellement pour chaque machine et le prix augmentera d’année en année.

Ces mises à jour seront autant disponibles pour ceux qui utilisent Windows 7 Pro que l’édition Entreprise. À noter qu’Office 365 ProPlus continuera toujours de fonctionner jusqu’en 2023.

Ainsi donc, si vous avez encore Windows 7 sur votre ordinateur, prévoyez peut-être changer pour Windows 10 d’ici 2020 si vous ne voulez pas payer pour des mises à jour de sécurité.

Petit bloc bas de chronique


Francois et votre PME sur le web