Piratage chez Microsoft: Les courriels Outlook, MSN et Hotmail compromis

L’accès aux comptes courriels d’utilisateurs des services de messagerie Outlook, MSN et Hotmail de Microsoft ont été compromis. L’entreprise américaine a admis qu’elle avait été victime d’un piratage sans toutefois dévoiler l’ampleur de la brèche de sécurité.

Non, ce n’est pas le genre de nouvelles qu’on aime entendre, alors que l’un des plus gros géants du web a admis avoir été victime d’une brèche de sécurité dans son équipe.

Ainsi donc, plusieurs comptes courriel ont été compromis alors que le contenu des emails a pu être lu par les pirates informatiques.

Microsoft compte courriel compromis Outlook MSN Hotmail

Les comptes courriels Hotmail, Outlook et MSN de Microsoft ont été compromis.

Un courriel pour prévenir les comptes touchés

C’est le site TechCrunch qui a d’abord mis en lumière ce piratage chez Microsoft, alors que les utilisateurs touchés par cette attaque ont reçu un courriel de la part du géant informatique.

Contacté par le site, Microsoft a admis que les comptes des utilisateurs d’Hotmail, Outlook et MSN avaient été compromis entre le 1er janvier et 28 mars 2019.

Selon toute vraisemblance, un ou des pirates informatiques auraient réussi à dérober les accès d’un employé du service à la clientèle de Microsoft. Avec ces accès en main, ils ont ainsi pu avoir accès aux courriels de ces services de messagerie.

Des accès qui ont été révoqués par Microsoft une fois que l’entreprise a été mise au parfum de la brèche.

Microsoft a dans un premier temps admis que les pirates avaient eux accès aux adresses courriel des utilisateurs et de ceux avec qui ils étaient en communication, aux noms des dossiers dans les boîtes courriel ainsi qu’aux titres des courriels.

Niant dans un premier temps que les pirates avaient pu lire le contenu des courriels, le site Motorboard a contredit cette version des faits. Une source chez Microsoft leur a admis que les contenus des courriels avaient bel et bien été lus par les pirates.

Acronis True Image 2019

Devant ces révélations, Microsoft a changé son fusil d’épaule et avoué que le contenu des courriels avait été accessible aux pirates. Microsoft a mentionné que les courriels d’environ 6% des comptes touchés avaient été lus.

Mais 6% de combien de comptes? Là est la question que tout le monde se pose et dont Microsoft n’a sans surprise pas voulu dévoiler.

Dans l’immédiat, Microsoft recommande à ses utilisateurs de modifier leurs mots de passe par mesure de précaution.

Également, Microsoft évoque la possibilité que les comptes touchés deviennent la cible d’une vague de courriels d’hameçonnage dans le but de soutirer de l’argent ou des informations personnelles.

La vigilance est donc de mise en attendant d’en savoir un peu plus sur le nombre exact de comptes touchés par cette faille de sécurité.

Tentatives d'hameçonnage : comment les détecter

À qui dénoncer une fraude dont vous êtes victime?

Sécurisez vos comptes grâce au gestionnaire 1Password

Petit bloc bas de chronique
Trousse optimiser cellulaire téléphone intelligent François Charron