Un outil insoupçonné sur Chrome pour détecter les virus

Plusieurs l’ignorent, mais il existe une fonction cachée dans le navigateur internet Chrome de Google qui permet d’analyser et détecter s’il y a un virus ou logiciel malveillant sur notre ordinateur.

Avec la multiplication des virus et menaces sur internet, notamment EKO et FacexWorm sur Facebook, on en vient à devenir un peu parano.

Il existe évidemment des antivirus ou des applications comme Malwarebytes qui peuvent assurément aider à détecter les logiciels malveillants. Or, depuis tout ce temps se cachait également un détecteur de logiciel malveillant à même le navigateur Chrome.

Google Chrome outil analyse virus malware

 

Faites une analyse de votre ordinateur à même Chrome

Google n’en fait pas une grande promotion, mais la compagnie californienne a inclus un outil d’analyse avec la compagnie d’antivirus ESET.

Cet outil analyse sporadiquement l’ordinateur pour tenter d’y détecter des logiciels malveillants et ainsi nous avertir en cas de menace.

Le hic c’est que justement ces analyses sont sporadiques et ne sont pas nécessairement faites sur une base régulière. Par contre, il est possible de lancer cette analyse manuellement.

Pour lancer cette analyse, il faut dans un premier temps taper chrome://settings/cleanup dans la barre de recherche de Google Chrome, puis appuyer sur Enter.

On peut ensuite lancer une analyse en cliquant sur Rechercher à la droite du champ : Rechercher et supprimer les logiciels malveillants.

Google Chrome outil analyse virus malware

 

Avant de lancer l’analyse, il est important de savoir que Google ira fouiller dans notre ordinateur. Il ira entre autres regarder tous les programmes que nous avons sur notre ordinateur, les noms de nos fichiers, nos extensions et applications pour tenter d’y dénicher une menace. Ces informations seront gardées par Google pendant 14 jours.

Si l’on est d’accord avec cela, on peut débuter l’analyse. Celle-ci peut d’ailleurs prendre quelques minutes.

Si l’outil ne détecte aucune menace, celui-ci vous en fera mention et aucune autre action ne sera nécessaire de notre part. Si au contraire l’outil détecte quelque chose, il nous indiquera où se trouve la menace et nous donnera l’option de la retirer.

Lui demander de retirer le logiciel malveillant fera apparaître une fenêtre de Windows ou Apple nous demandant si nous donnons l’autorisation à l’outil de retirer ledit logiciel. En cliquant sur oui, l’outil débutera le travail et pourrait nous demander de redémarrer l’ordinateur pour pouvoir retirer le logiciel.

C’est donc un moyen supplémentaire de se protéger contre les menaces. Cependant, Google stipule que cet outil ne peut remplacer à 100% un antivirus, puisqu’il ne stoppe pas les menaces avant que celles-ci s’implantent dans notre ordinateur.

Nos choix d’antivirus et suites de protection 2019

Ce VPN fait bien plus que protéger notre connexion internet

Petit bloc bas de chronique
Trousse optimiser cellulaire téléphone intelligent François Charron