Une faille dans WhatsApp permet l'installation d'un logiciel espion

L’application de messagerie WhatsApp est aux prises avec une importante faille de sécurité. Développé par une société israélienne, le malware exploite cette faille en installant un logiciel espion sur notre appareil iOS et Android sans même qu’on le sache.

Avec 1,5 milliard de personnes qui utilisent l’application de messagerie WhatApps, cette nouvelle faille n’est pas à prendre à la légère. D’autant qu’elle peut autant s’en prendre aux appareils iOS d’Apple qu’aux téléphones et tablettes Android.

Dévoilée par le Financial Times, cette faille permet à des personnes malintentionnées d’installer un logiciel espion sur notre appareil sans même qu’on ne s’en rende compte.

En effet, un appel suffit pour être infecté, alors que le logiciel espion s’installe tout simplement que l’on réponde ou non à l’appel. Une fois installé, le logiciel espion permet d’épier nos appels, nos messages textes, nos courriels en plus d’enregistrer des captures vidéo de nos actions sur notre appareil.

WhatsApp logiciel espion iOS Android NSO Group

Le logiciel espion Pegasus vise l’application WhatsApp sur iOS et Android.

 

Selon la publication du Financial Times, le logiciel espion nommé Pegasus serait l’œuvre de l’entreprise israélienne NSO Group. Une entreprise bien connue des services de renseignements de nombreux pays, alors qu’elle se spécialise dans ce genre de logiciel pour les vendre à des gouvernements qui souhaitent espionner des membres de leur population.

Sans directement la nommer, WhatsApp a indirectement pointé du doigt l’entreprise israélienne.

« Cette attaque a toutes les empreintes d’une entreprise qui travaille avec de nombreux gouvernements dans le monde. »

De son côté, NSO Group a mentionné dans un communiqué ne pas être responsable de cette dernière vague d’infection.

Après un processus rigoureux d’octroi de licences et de vérification, les services de renseignements et les forces de l’ordre déterminent comment utiliser la technologie pour soutenir leurs missions de sécurité publique. Nous enquêtons sur toute allégation crédible d'abus et, si nécessaire, prenons des mesures, y compris en arrêtant le système.

En aucun cas, NSO ne serait impliqué dans le fonctionnement ou l'identification de cibles de sa technologie qui est uniquement exploitée par des agences de renseignement et de maintien de l'ordre.

Le mystère persiste quant à savoir qui est réellement derrière cette dernière exploitation de la faille.

Faites rapidement la mise à jour de l'application

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que WhatsApp s’est afféré à corriger la faille.

Après avoir alerté les autorités américaines, WhatsApp a publié un correctif de la faille via sa plus récente version de son application, la 2.19.51.

Dans les circonstances, il est très important d’effectuer la mise à jour de WhatsApp.

Sur un iPhone ou iPad, il nous suffit:

  1. Aller dans l’App Store
  2. Appuyer sur l’onglet Mises à jour
  3. Mettre à jour l’application WhatsApp.

 

Sur un téléphone ou une tablette Android, il faut:

  1. Aller sur le Play Store
  2. Appuyer sur les l’onglet hamburger (trois lignes horizontales)
  3. Sélectionner Mes applications et mes jeux
  4. Mettre à jour l’application WhatsApp

 

Ce VPN fait bien plus que protéger notre connexion internet

Nos choix d’antivirus pour appareil mobile

Créez des sauvegardes sécurisées de vos fichiers importants avec ceci

Petit bloc bas de chronique
Trousse optimiser cellulaire téléphone intelligent François Charron